La Glutéoplastie ou le look brésilien

Vous rêvez d’avoir de belles fesses?

La Glutéoplastie ou le look brésilien. Ocean Clinic Marbella Espagne

Le remodelage des fesses à la brésilienne promet d’être très demandé cette année, d’après les chiffres publiés récemment par l’American Society of Plastic Surgeons (ASPS).

L’an dernier, plus de 36% de personnes intéressées, par rapport aux années précédentes et près de 5.000 personnes se sont faites opérer d’une Glutéoplastie - appellation ofcielle de cette procédure - sa demande a quasiment explosée en popularité aux États-Unis.
Si l’augmentation du fessier est moins demandé ici à Ocean Clinic Marbella, malgré son succès par ailleurs, le Dr. Kaye notre chirurgien en chef le préconise et rappelle qu’il est en fait, l’un des six traitements cosmétiques les plus réclamés auprès des internes en chirurgie plastique de l’Hôpital universitaire Aga Khan au Kenya ce mois-ci.

L’apparition du Lift fessier

La tendance pour les fesses voluptueuses a été initiée par des célébrités comme Kim Kardashian, Nicki Minaj et Heidi Montag, dont on dit qu’elles ont elles mêmes subi une Glutéoplastie. Cette chirurgie permet de galber les fesses plates à l’aide d’implants ou de graisse transplantée, ou les deux. Elle implique en complément une liposuccion pour façonner et sculpter fesses et hanches.

Implants ou transplantations de graisse?

Cela dépendra de la quantité de graisse dont vous disposez sur votre corps. Cette graisse peut être prélevée, le cas échéant, de l’abdomen, des poignées d’amour, de l’extérieur des cuisses, du dos et de l’intérieur des cuisses. La quantité de graisse nécessaire pour le remodelage des fesses dépend évidemment de l’anatomie du patient et diffère d’une personne à l’autre. Si vous ne disposez pas de sufsamment de graisse pour atteindre les résultats souhaités, le recours aux implants peut être la bonne solution, en minimisant la quantité de graisse nécessaire afn de compléter l’aspect naturel de l’implant.Raffermissement des fesses Même si vous n’avez que des implants seuls, la graisse peut être retirée par liposuccion autour des fesses pour bien modeler la silhouette. Un retrait de graisse en haut des cuisses ou en bas du dos peut également venir compléter la graisse injectée dans les fesses.

Comment sécuriser la procédure?

Comme cette opération consiste à transplanter vos propres tissus par une greffe de graisse cela limite au maximum tout risque de complications. Les implants sont également sans danger, ils doivent être semi-solides et fabriqués à partir de silicone hautement résistant. Ils sont spécialement conçus à cet effet et donc très différents des implants mammaires. En outre, ils doivent être correctement placés sous les muscles du grand fessier, ce qui signife qu’ils sont indétectables sous la peau.

Combien de cicatrices?

Seules subsisteront de très petites cicatrices sur le corps aux endroits où la graisse aura été enlevée, ainsi que des marques aux points d’injections. Dans le cas d’implants, il n’y aura qu’une seule cicatrice, de 5-6 cm de long, placée dans le pli du milieu des fesses, de sorte qu’il restera aussi caché que possible.

Durée avant résultats?

La réabsorption d’une certaine quantité de matières grasses (environ 40%) se fera dans les premières semaines, le reste dépendra de l’approvisionnement en sang et deviendra permanent. Si vous perdez du poids, la graisse se contractera avec le reste du corps, mais les cellules graisseuses resteront. A l’inverse si vous prenez du poids, la graisse va croître à nouveau. Avec cette procédure vous pouvez réellement devenir plus enclins à conserver cet ajout de graisse dans vos fesses, puisque celle ci, transplantée du ventre et des flancs est celle qui résiste le mieux à la diète et à l’exercice.

Temps de récupération?

Les patients doivent éviter de rester assis pendant environ deux semaines après la procédure - debout ou couché seulement! Après cela, vous pourrez vous asseoir sur un oreiller spécialement conçu, avec un trou découpé qui enlève la pression de vos fesses. À ce stade, vous pouvez retourner au travail, à condition d’avoir un emploi de bureau. Vous pouvez reprendre une activité plus physique après quatre semaines.